Développer son entreprise
Publié le :
8/6/2023

Le cadre à temps partagé au coeur de l'organisation des entreprises

Cadre à temps partagé
Découvrir nos offres →

Le cadre externalisé à temps partagé est un modèle d'organisation en plein essor, apprécié pour sa pertinence et sa flexibilité. Il diffère des intérimaires et des consultants indépendants, offrant une solution adoptée autrefois uniquement par les petites entreprises par manque de ressources pour embaucher des cadres. Aujourd'hui, ce modèle est également adopté par de grandes entreprises et même par des groupes importants en Europe.

Le recrutement des cadres, le nouveau défi des entreprises. 

Le recrutement de cadres représente des défis pour les entreprises, encore plus aujourd’hui sur un marché en tension. Actuellement, elles manquent de visibilité sur l'évolution du marché et cherchent à gagner en flexibilité pour sécuriser leur avenir. Le cadre externalisé à temps partagé se présente comme une solution agile, entièrement adaptable aux circonstances. Dans un contexte incertain et fluctuant, le cadre externalisé soutient les dirigeants dans la gestion et la sécurisation de leur entreprise. Il constitue également une réponse pour revitaliser les entreprises et favoriser la création d'emplois dans un marché difficile pour les cadres seniors.

Il convient de rappeler que traditionnellement, dans une petite ou moyenne entreprise (TPE/PME), le seul cadre en place est le dirigeant, qui est expert dans son domaine, et qui a besoin d’expertises complémentaires, notamment par le biais de ressources externes en ressources humaines, développement commercial ou gestion pour assurer le développement de son entreprise. Pour les TPE/PME, la seule possibilité de recruter un cadre est de faire appel au temps partagé, offrant ainsi des avantages tels qu'un contrat de prestations de services externe adapté aux besoins, un coût maîtrisé et un contrat de prestation souple.


Cette solution souple permet aux TPE et petites entreprises, de faire appel à un cadre. C’est la seule possibilité pour ces entreprises d’intégrer des cadres sur le long terme.
Sur le marché, nous observons clairement l'arrivée de nouveaux acteurs depuis deux ans. Cette approche, qui était auparavant limitée aux petites entreprises, intéresse désormais les PME de plus de 100 salariés pour lesquelles le recrutement de cadres salariés présente plus de risques. Grâce à un cadre externalisé à temps partagé, le dirigeant peut choisir de mettre en veille, voire de stopper la mission beaucoup plus facilement et sans risque social ou financier. Pour le coût d'un salarié cadre à temps plein, le dirigeant peut intégrer un, deux ou trois cadres à temps partagé, ce qui lui permet de couvrir un large éventail d'expertises métier et d'accélérer ainsi le développement de l'entreprise en intégrant de nouvelles compétences.


La crise sanitaire, accélérateur du temps partagé

Cette forme d'organisation est une réponse optimale dans le contexte actuel, car il est essentiel de renforcer les équipes cadres pour gérer la relance, maîtriser la transformation des structures et poursuivre le développement de l'entreprise. Dans ce contexte, les besoins en expertises cadres sont permanents, mais aussi évolutifs. Depuis un an, nous observons également chez les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les groupes, qui recherchent une hyper agilité, une volonté d'intégrer un cadre à temps partagé sur une période plus longue, allant de un à deux ans.

Le contexte sanitaire a été un accélérateur, car les entreprises doivent rester dynamiques et performantes malgré les difficultés. De plus, tous ces phénomènes contribuent à restructurer le marché de l'emploi pour les cadres seniors, qui trouvent dans ce concept tous les outils et le soutien nécessaires pour valoriser leurs expertises.

Bras Droit des Dirigeants, expert de l’externalisation des cadres

Dans ce marché en évolution, l’externalisation des cadres est bien définie. Le simple conseil ne suffit pas à répondre aux besoins des entreprises. Les consultants proposent des diagnostics, des recommandations et un accompagnement, mais sans les mettre en œuvre.


Avec Bras Droit Des Dirigeants, le nom parle de lui-même. Nous sommes dans l'opérationnel, où le cadre à temps partagé exerce son métier comme un cadre intégré et apporte des résultats à court terme. C'est là toute la différence. Ce concept novateur s’est développé d’abord autour d’une marque “Bras Droit des Dirigeants”, et sous forme de franchise à Toulouse et dans sa région, puis dans toute la France, avec une déclinaison en Espagne, car ce modèle est duplicable. Bras Droit des Dirigeants c'est aujourd’hui 200 cadres travaillant sous la marque BDDD (Bras Droit Des Dirigeants) dans des missions de direction (commerciale, RH, administrative et financière, marketing digital, direction générale, développement et animation de réseaux de franchise).